Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Web

  • Imprimer Pin it!

    J'sais pas quoi faire, j'ai rien à faire ... (orientation)

    FINI L’ORIENTATION SUBIE, DEVENEZ ACTEUR DE VOTRE ORIENTATION !

    Collégiens, lycéens et jeunes adultes sont régulièrement confrontés à l'épineux sujet qu'est le choix du futur métier ou des études qui vont avec.

    Des milliers de formations existent en France. Comment savoir celles qui permettront de décrocher le job de ses rêves ?  Et plus dur encore, comment savoir quels seront les débouchés réels de chaque filière ? Bien malin et chanceux qui, à vingt ans, est en mesure répondre ! (rappel: pour ceux qui ont suivi le concours islandreefjob.com.au, le job de gardien d'île paradisiaque offre TRES PEU de débouché)

    Divers acteurs ont pour mission d'aiguiller tant bien que mal les jeunes au moment de leurs choix. L'aide à l'orientation est d'ailleurs à mon avis l'un des principaux outils qui favorise "l'égalité des chances" et la mobilité sociale. Pour faire rêver, un métier ou plus généralement une filière doivent être bien évidemment connus sans quoi beaucoup se retrouveront à errer sur un quelconque campus à rater des études faute de motivation.

    Si vous n'avez plus confiance dans votre conseiller d'orientation qui n'a souvent pas connu autre chose que son propre métier, ne désespérez pas ! Je vous donnes d'autres pistes ...

    1ère Piste : la cité des métiers à la Cité des Science de La Villette (Paris) : une bibliothèque bien fournie et des outils multimédia consacrés aux  métiers.

    Quel est le quotidien d'un Cogniticien ? d'un Ingénieur en raffinage ? d'un Arbitragiste ? Quelles sont les études qui mènent à Étalagiste ? à Staffeur Ornemaniste ? à Taxidermiste ?

    En cas de doute, demandez à l'un des psychologues présents de vous consacrer un peu de temps !

     

    2ème Piste : Le site internet http://www.orientezmoi.com/ vient au secours des jeunes et de leurs parents et les aide à élaborer puis valider un projet professionnel.

    OrientezMoi.com est un annuaire de formation connecté aux réalités du marché de l'emploi qui a la volonté d'offrir aux internautes le premier annuaire de formations en phase avec les réalités économiques. Cet annuaire de plus 8000 formations donne, non seulement, accès à des informations concrètes comme les matières enseignées, le coût de la scolarité... mais surtout aux débouchés de ces formations. Salaire, poste occupé, temps pour trouver un 1er emploi sont renseignés et mis à jour, en temps réel, par les anciens élèves.

    Avant de valider le choix d’un BTS ou l'inscription à un master à plus de 15 000  euros l'année, l’idéal est de pouvoir échanger avec des personnes qui ont suivi le parcours visé. Avec OrientezMoi.com, c’est possible : des avis d’anciens élèves viennent compléter les fiches formations. Débouchés, ambiance, qualité de l’enseignement… informez-vous AVANT !

    Là aussi, poser vos questions!

    Karen Tuyserne, fondatrice du site OrientezMoi.com, affirme : "Les anciens élèves jouent le jeu et décrivent la réalité de ce qu’ils vivent et donnent ainsi des informations inédites et utiles. Ces avis sont une mine d'or pour les étudiants.".

    "Orientez Moi" est une association loi 1901 fondée par Karen Tuyserne et Charles Decaux.

     

     

    .3799.

  • Imprimer Pin it!

    Noter son prof ? La polémique est relancée…

    Un site permettant de noter les professeurs vient de refaire surface sur la toile après une première ouverture en mai 2004. Et pourtant la polémique a déjà fait rage pour ce type de site et à l'image de Note2Be : ils ont été fermés après une importante mobilisation du côté des professeurs.

    Notetonprof.com prend ses précautions pour ne pas relancer la polémique...

    Sur  la page d'accueil de son site Internet, Notetonprof.com se présente comme un « outil essentiel à la disposition des élèves ». Il se légitimise en indiquant que le site existe pour « pour permettre aux enseignants d'améliorer et de perfectionner leurs méthodes d'apprentissage. Et récompenser le travail formidable effectué par les professeurs brillants et pédagogues dont on ne parle pas assez. »

    Pour éviter que le site parte dans tous les sens, des règles définissent ce qui est accepté ou non sur le site. Ainsi, les commentaires ne doivent pas concernés le physique des professeurs ou des éléments relatifs à la religion, à l'âge ou à la vie personnelle ou familiale du professeur. Pas de diffamation ou de langage incompréhensible ou en format SMS font également partis des règles à respecter.

    Et pour faire comprendre aux élèves l'importance de ce qu'ils postent, le site n'hésite pas à indiquer que tous commentaires n'allant pas dans le bon sens sera transmis aux autorités compétentes et sont lues par un modérateur. Une façon sans doute d'essayer de se protéger de la polémique qui refait déjà surface !

    notetonprof.jpgUn site pour valoriser le travail des professeurs ?

    C'est en effet, le but qu'affiche le site. Les élèves évaluent entre 1 et 5 de nombreux critères permettant ainsi d'associer à un professeur une moyenne. Ils ne peuvent poser une note qu'une seule fois. Ainsi dans les critères de notation sont pris en compte l'attrait du cours, si le professeur rend le cours intéressant, s'il est pédagogue, compétent, équitable. D'autres critères supplémentaires permettent de prendre la température du cours. Les élèves sont invités ainsi à dire si le prof est souvent absent, s'il est disponible pour répondre aux questions, a évalué la difficulté du cours et si  l'ambiance générale ressemble plus à un zoo ou si elle est studieuse.

    Les élèves peuvent également devenir délégués pour leur établissement ou signaler une erreur sur un professeur.

    Mais est ce que ça marche ?

    Actuellement le site indique que plus de 14 000 notes ont été déposées sur les 7 354 professeurs recensés ce qui représente également  1 753 établissement s différents du secondaire et supérieur.

    Et rien que pour le samedi 28 novembre 2009, le site indique que c'est 170 notes qui sont venues s'ajouter sur le site.

    On peut y lire des commentaires élogieux « Jsui en fac! Cette prof est excellente! Elle é passionnante! J'ai passé 1tré bonne année lan passé! Jné jamé U une aussi bonne prof! Je lui MERCI MADAME! grace a vou la sc po jme balade maintenant!! ya pa assez 2lignes pr dire tou le bien ke jpense » mais aussi « si tu la connais pas perso, tes notes en subiront les consequences,lol »

    Alors bien ou mal des sites pour noter les profs ? A vous de juger !

     

  • Imprimer Pin it!

    Educastream, la solution des cours par vidéoconférence pour échapper à la grippe A

    Alors que la première classe sur Paris vient de fermer, le gouvernement est en train de tester des sites Internet de vidéoconférences pour trouver des solutions toujours plus performantes pour mieux apprendre. Et avec la grippe A qui menace de s'approcher à grand pas, Educastream se positionne comme étant une solution d'apprentissage anti-pandémique efficace contre la grippe et valorisante pour l'apprentissage. Qu'en est-il vraiment ?

    educastream.JPGEducastream mise sur la vidéoconférence


    Educastream a surtout été remarqué pour la qualité de ses cours de langue et l'intéractivité qu'il a su développer pour faire participer le maximum d'élèves dans un même cours. Pour cela il a choisi la vidéoconférence ce qui lui permet de proposer un service ne nécessitant pas un grand investissement pour les élèves. Avec juste une webcam, une connexion Internet, des enceintes, quelques micros sans fil ainsi qu'un vidéoprojecteur et un écran de projection pour les écoles, Educastream propose d'apprendre mieux et de façon plus intéractive. Pour les cours d'anglais par exemple, les intervenants choisis pour donner le cours sont des professeurs habitant en Angleterre. Les élèves sont ainsi directement plongés en Angletterre, avec des natifs leur parlant de la culture de l'Angleterre pour faire découvrir de nouveaux mots mais également les mettant dans les conditions dans lesquelles ils pourraient se retrouver réellement s'ils étaient sur place.

    Quelle différence avec le e-learning ?

    darcos.JPGCette fois, l'animation évolue en fonction des indications du professeur ce qui permet une intéractivité supplémentaie et surtout une plus grande efficacité du support. De plus, un professeur est toujours présent pendant le cours et peut donc adpater ce dernier aux besoins des différents élèves en prenant plus ou moins de temps sur les notions abordées. Avec cette méthode, c'est une invitation au voyage depuis sa salle de cours qui est proposée. Et l'élève n'est plus seul devant son écran en train d'apprendre mais réellement guidé !

    Alors à quoi ça ressemble concrètement ? Vous trouverez des vidéos démonstration en cliquant ici.

    Un site partenaire de l'Education Nationale

    drapeau.JPGLes programmes ont également été mis au point avec des experts et supervisés pendant 2 ans par l'Education Nationale pour une exacte conformité aux programmes mais également une optimisation de la méthode par rapport aux directives du gouvernement.C'est donc un site proposant une installation facile, des cours performants et le tout avec l'approbation de l'Education Nationale. On comprend dès lors beaucoup mieux pourquoi en cas de pandémie il pourrait devenir une solution de replis. Aujourd'hui c'est déjà 5000 élèves qui ont bénéficié de cette nouvelle façon d'apprendre dans leurs classes respectives. C'est une quinzaine de départements et plus de 25 villes et 150 écoles qui bénéficient aujourd'hui de cette nouvelle méthode d'apprentissage.

    La solution idéale pour la grippe A et pour l'avenir de l'école ?

    soutien.JPGContre la grippe A cela pourrait être une nouvelle façon efficace d'apprendre puisqu'elle permet aux élèves d'éviter de se déplacer et donc à la contagion d'arrêter de progresser sans aucun contrôle. Mais tous les cours aussi excellents qu'ils soient par vidéo conférence ne peuvent que difficilement remplacer l'Ecole. Car il n'y a pas que les cours mais c'est également la sociabilisation, la construction de l'individu qui se fait au contact des autres. Par contre, cette façon d'apprendre pourrait très vite devenir indispensable pour l'apprentissage des langues vivantes qui sont des matières bien particulières avec des besoins à part.

     

    Alors pour vous Educastream est-il réellement une solution antipandémique ?